Il y a onze ans, Sony abandonnait son formidable Aibo au bord de la route. Le maître du chien-robot culte revient sur sa décision avec l'ERS-1000. Plus arrondi et fluide que l'ERS-7 (son prédécesseur), ce quadrupède a...

Il y a onze ans, Sony abandonnait son formidable Aibo au bord de la route. Le maître du chien-robot culte revient sur sa décision avec l'ERS-1000. Plus arrondi et fluide que l'ERS-7 (son prédécesseur), ce quadrupède a été spécifiquement conçu pour "gérer l'affection des humains". Ses animations se déploient ainsi sur 22 axes et lui permettent de bouger les oreilles, se gratter et remuer la queue avec un naturel désarmant. Coiffé d'un regard tapissé d'écrans OLED déclinant une large palette d'émotions, l'Aibo nouveau évolue également sur le terrain de l'intelligence artificielle. Sa reconnaissance vocale autorise ainsi des ordres via un phrasé naturel interprétant même le ton de son maître. Mieux: en récoltant les données d'utilisation de son propriétaire (croisées avec celles d'autres utilisateurs), son I.A. comportementale évoluera dans le temps. Connecté en permanence au Web, le chiot, fort de deux heures d'autonomie, est actuellement en précommande. Premiers aboiements ce 11 janvier 2018, aux alentours de 1500 euros et au Japon uniquement.