Aventurier, explorateur, ethnographe et un des pionniers de l'anthropologie visuelle, le Marquis de Wavrin est resté invisible dans nos livres d'Histoire. Très vite, ce Belge né aristocrate s'est senti étouffé par les conventions de la vieille Europe. Incapable de résister à l'appel des sirènes, le j...

Aventurier, explorateur, ethnographe et un des pionniers de l'anthropologie visuelle, le Marquis de Wavrin est resté invisible dans nos livres d'Histoire. Très vite, ce Belge né aristocrate s'est senti étouffé par les conventions de la vieille Europe. Incapable de résister à l'appel des sirènes, le jeune homme plonge tête baissée dans l'inconnu, une Amérique du Sud encore relativement énigmatique. Alors que l'ethnocentrisme, la vision colonialiste et la réduction de l'autre au statut de créature exotique animent les rares expéditions, notre homme voyage à découvert, en ami et sans arme, motivé par les moeurs, les coutumes et les scènes de la vie quotidienne. Ce documentaire relate le cheminement d'un homme qui, toute sa vie, par son obstination à se rapprocher toujours un peu plus de ces tribus "qu'il aime de tout son coeur", a espéré contribuer au rapprochement des peuples. Grâce aux efforts de Grace Winter et Luc Plantier pour démêler les incroyables rushes exhumés à la Cinémathèque royale de Belgique, c'est surtout, la saisissante et rare opportunité de poser un regard émerveillé sur ces images d'un autre temps, flash-back inespérés sur des ethnies pratiquement disparues (les territoires indiens ont été envahis et dépouillés depuis belle lurette) et une Amazonie vierge des déprédations de l'homme "civilisé". Rien que pour cela, on peut affirmer que la vocation indéfectible et l'affection du Marquis n'auront pas été sans lendemain.