Dès 1970, la Stasi et les gardes-frontières bulgares montent une opération pour arrêter ceux qui tentent de fuir le bloc communiste. Les opposants tchèques, polonais et hongrois étaient victimes d'accidents de la route, de noyades, ou bien disparaissaient tout simplement. "Pas plus d...