" C'est au troisième jour de confinement qu'Eva a eu l'idée du Jeu. Se redressant d'un bond sur le canapé, où nous avions passé les dernières heures à comater devant Netflix, elle avait da...

" C'est au troisième jour de confinement qu'Eva a eu l'idée du Jeu. Se redressant d'un bond sur le canapé, où nous avions passé les dernières heures à comater devant Netflix, elle avait dans le regard cette lueur malicieuse qui me faisait toujours un peu peur. "J'ai une idée ", avait-elle dit." Ainsi a commencé, le 6 avril, le feuilleton quotidien qu'a tenu, et presque improvisé, l'Islandaise Lilja Sigurdardóttir sur le Facebook de son éditeur francophone, Métailié, dans un amusant puis glaçant jeu de miroirs avec notre quotidien. Ont suivi 14 épisodes distillés en 22 posts qui ont fait le bonheur de ses lecteurs confinés. Des épisodes et "Un Jeu" vénéneux toujours lisibles en ligne, et qui ont merveilleusement préparé le terrain de son prochain thriller, Trahison. Plus original encore, elle a laissé le soin aux lecteurs, via un sondage en ligne, de décider de la fin.