"J'ai quitté l'université en Angleterre et en 1970, me suis retrouvé en Jamaïque, prof de physique au lycée Tichtfield à Port Antonio (ville touristique sur la côte nord de l'île, ndlr). J'y connaissais tout le monde et tout le monde m'appelait "prof". J'avais l'habitude de donner un tirage à mes sujets et de développer mes photos dans le labo de l'école. A Port Antonio, je me sentais en sécurité et j'avais l'impression que ce serait partout pareil. Je pense juste avoir été assez chanceux", nous dit Adrian à la fin juillet depuis sa maison du Surrey. On peut rajouter talentueux et obstiné: Babylon On A Thin Wire (1) n'est pas le premier livre jamaïcain d'Adrian Boot -il est le co-auteur de Bob Marley-Songs Of Freedom et de plusieurs autres ouvrages marquants- mais c'est sans aucun doute son approche la plus tactile de cette île grande comme un tiers de la Belgique, mélange de fantasme tropical, de sensualité ébène et de guerres des gangs. Voilà en tout cas, dans les années 70, le décor barbelé de ...