DE RICHARD TEXIER, ÉDITIONS GALLIMARD, 265 PAGES.
...

DE RICHARD TEXIER, ÉDITIONS GALLIMARD, 265 PAGES. 6 Professeur de littérature à la Sorbonne, François file le parfait amour avec Laure. Cependant sa vie lui paraît comme un songe, attendant que quelque chose survienne, exalte tout son être. Quand Laure décide de rompre, elle dépose dans sa boîte aux lettres une reproduction de tableau en partie effacée. Un mauvais charme s'est installé entre eux: depuis leur séjour à Madrid, le couple vit sous l'influence maléfique d'un tableau de Salvador Dali... Le Grand Masturbateur, chef-d'oeuvre du surréalisme, pénètre leur esprit et les entraîne dans de profondes hallucinations. "Tout comme l'univers, l'imaginaire est un prodige en expansion." Voulant confondre aventure romanesque et picturale, le peintre et sculpteur Richard Texier se frotte au roman avec exaltation. Son postulat est clair:"Les chefs- d'oeuvre de l'art contiennent un ferment dangereux, un élixir de métamorphose augmenté pour ceux qui sont capables d'en saisir la portée sensible." Faut-il pour autant s'exclamer "forrr-mi-dable" en frisant nos moustaches? Pas sûr. Plus heureux lorsqu'il procède par touches pointillistes, l'auteur tire ostensiblement sur des ficelles un peu grosses sur les terrains piégeux du fantastique et de l'érotisme. Pour l'extase, on repassera; pour l'heure, sur notre montre molle, l'ouvrage s'avère encore un peu branlant. F.DE.