Aucun autre cinéaste français, même l'excellent Jacques Becker, n'aura mis en scène le milieu criminel avec l'éloquence de Jean-Pierre Melville. Du Deuxième Souffle (1966) à Un flic (1972) en p...