"Une carte n'est pas le territoire mais une autre version de la réalité." Encensé par William S. Burroughs, cet aphorisme d'Alfred Korzybski (philosophe et scientifique américain du début du XXe siècle), vien...

"Une carte n'est pas le territoire mais une autre version de la réalité." Encensé par William S. Burroughs, cet aphorisme d'Alfred Korzybski (philosophe et scientifique américain du début du XXe siècle), vient d'inspirer une étourdissante performance à Simon Weckert. Cet artiste numérique a en effet créé de faux embouteillages sur Google Maps en tirant, à pieds, une charrette embarquant 99 smartphones connectés dans les rues de Berlin. Dessinant des lignes rouges partout où il passait sur les plans du géant de Mountain View, son Google Maps Hacks générait ainsi une circulation virtuelle provoquant de vrais ralentissements ailleurs dans la capitale allemande. Weckert a simplement effectué des allers-retours incessants d'une à deux heures sur chaque rue qu'il ciblait pour arriver à ses fins... L'artiste qui évoluait ainsi dans des boulevards vides a notamment ciblé les artères encadrant les QG allemands de Google et YouTube. Une puissante démonstration de la non-objectivité des données.