En 1964, John Coltrane se trouve au sommet de sa période dite classique, qu'il conclura magistralement avec le fabuleux (et mystique) A Love Supreme. S'il n'est pas encore au bout d'une évolution qui le verra bientôt se tourner vers l'avant-garde du jazz, appelée alors la new thing mais désormais universellement connue sous le nom de free jazz, le saxophoniste est déjà l'une des personnalités centrales de l'Histoire de la musique afro-américaine qui l'a vu débuter à la fin des années 40. À 38 ans, après avoir atteint ses premiers sommets aux côtés de Miles Davis avec le ...