DE JÉRÔME LEROY, ÉDITIONS GALLIMARD SÉRIE NOIRE, 296 PAGES.
...

DE JÉRÔME LEROY, ÉDITIONS GALLIMARD SÉRIE NOIRE, 296 PAGES. Le Bloc Patriotique vit un moment historique, attendu par ses fidèles depuis près de 40 ans: il négocie ce soir son entrée au gouvernement de la France. Dix postes de ministres pour prendre part à ce qui est devenu une guerre civile. Les émeutes ravagent le pays: 750 morts déjà, 753 affichés au compteur qui occupe toutes les chaînes de télé en direct. La racaille des banlieues qui tire à balles réelles. Les flics qui sortent l'artillerie lourde. La guerre. " La peur et la haine des uns et des autres" a, enfin, gagné le pays. Cette nuit, Agnès Dorgelles, présidente du Bloc, fille du mythique fondateur, va entrer au gouvernement et administrer cette nouvelle France. Cette nuit, 2 hommes vont se souvenir, et nous narrer, comment ils en sont arrivés là: Antoine, le mari d'Agnès, l'intellectuel maudit de la bande, et Stanko, chef du service d'ordre du parti, le gros bras, ex-skin, vrai facho. Deux amis au centre de l'histoire et de toutes les histoires du Bloc. L'un d'eux d'ailleurs mourra cette nuit. Le prix à payer pour donner corps à ce tournant de l'Histoire. Glaçant, n'est-ce pas? Rien de tout cela n'est vrai bien sûr, et n'est "que" le substrat du nouveau roman de Jérôme Leroy, premier de la Série Noire. Personne n'est dupe pour autant: ce n'est évidemment pas un hasard que ce néo "néo-polar", comme il en existait beaucoup dans les années 70, sorte aujourd'hui, au début d'une année électorale en France qui sera peut-être, une fois encore, celle de tous les dangers. Le Bloc se lit en effet d'une traite, avec le fantôme du 21 avril 2002 planté sur vos épaules. Car le Bloc Patriotique, c'est évidemment Le Front National. Une jambe de bois a remplacé l'£il de verre, des noms se superposent à d'autres, mais tout y est. Jusqu'à la nausée et, sans doute, les procès d'intention. Ce serait paradoxal de le lui reprocher, Jérôme Leroy, romancier, journaliste, chroniqueur, maîtrisant bien son sujet. Il nous plonge dans 40 ans d'Histoire néo-fasciste avec une précision d'expert. Les groupuscules éclatés qui se sont reformés autour d'un leader charismatique, les penseurs, les hommes de terrain, les premiers élus, les coups de force. Les tentatives de putsch. Les manipulations diverses. La peur. La haine. Tout cela est passionnant, mais peu à peu, aussi, éc£urant. Car Jérôme Leroy ne fait ici pas tant le procès de l'extrême-droite que celui de la gauche bobo qui l'a amenée là, et qu'il honnit. Et c'est finalement le procès de la société française toute entière, société au bord de l'apocalypse comme il aime la décrire, qu'il finit par dresser. " Tu sais, fait-il dire à Antoine, un personnage dont Leroy dit qu'il aurait pu être lui, qu'une des raisons de ton engagement au Bloc est là, dans le désir de résister et de provoquer ces enfoirés gorgés de bonne conscience, de démagogie et de sinécures. Ces baby-boomers d'aujourd'hui avec leur dictature qui est encore au pouvoir et qui est objectivement responsable du chaos (...)" Une chose est sûre: ce livre va faire débat. Autant le lire avant. l OLIVIER VAN VAERENBERGH