Last Hope ne dure qu'une dizaine de minutes mais son château médiéval qui transpire la trouille prend le gamer pa...

Last Hope ne dure qu'une dizaine de minutes mais son château médiéval qui transpire la trouille prend le gamer par la gorge. Dans les bottes d'un tacticien appelé in extremis pour défendre une couronne désespérée, on y effectue des allers-retours entre le trône (pour parler au roi) et le haut d'une muraille (où donner des ordres). Une proposition de jeu aussi brillante et dépaysante que Kingdom Two Crowns lancée à l'occasion de la dernière Ludum Dare.