Deux femmes, à l'exceptionnel talent. Toutes deux actrices et aussi, pour la première, réalisatrice-scénariste. Greta Gerwig et Saoirse Ronan nous offrent avec Lady Bird un de ces films qu'on savoure, ému, puis qu'on emporte avec soi pour longtemps! Devant la caméra, Ronan incarne Christine. Ou plutôt Lady Bird, le nom que s'...

Deux femmes, à l'exceptionnel talent. Toutes deux actrices et aussi, pour la première, réalisatrice-scénariste. Greta Gerwig et Saoirse Ronan nous offrent avec Lady Bird un de ces films qu'on savoure, ému, puis qu'on emporte avec soi pour longtemps! Devant la caméra, Ronan incarne Christine. Ou plutôt Lady Bird, le nom que s'est choisi la jeune fille, en pleine adolescence avec ce que cela suppose de détermination mais aussi d'interrogation sur soi, sur le monde. Notre héroïne (car c'en est une) vit à Sacramento, en Californie, dans un quartier populaire, " du mauvais côté des rails du chemin de fer". La plupart de ses copines de lycée habitent pour leur part dans de grandes et belles maisons, du côté des riches. Entre une mère dévouée, travailleuse mais aussi fort autoritaire, un père qui a perdu son travail, et des rapports compliqués avec une école catholique au conservatisme marqué, Lady Bird s'affirme et se cherche, se cherche pour s'affirmer. Une première histoire d'amour, l'ambition d'un envol vers New York et un avenir d'artiste, s'ajouteront au tableau. Saoirse Ronan ne joue pas le personnage, elle le vit. Pleinement. Greta Gerwig filme l'actrice en état de grâce avec une attention et une générosité sans faille. Elle réussit admirablement la pourtant difficile balance entre le drôle et le bouleversant. C'est une vie qui se joue sous nos yeux, entre force et fragilité, avec tout le potentiel de justesse que le cinéma propose et que Gerwig sollicite par petites touches révélatrices, avec un bonheur communicatif.