Égerie éternelle de Mai 68, Daniel Cohn-Bendit n'a obtenu le droit de vote en France qu'à la veille de l'élection présidentielle de 2017. Passé de l'insolence anarcho-gauchiste à l'écologie puis au soutien enfié...

Égerie éternelle de Mai 68, Daniel Cohn-Bendit n'a obtenu le droit de vote en France qu'à la veille de l'élection présidentielle de 2017. Passé de l'insolence anarcho-gauchiste à l'écologie puis au soutien enfiévré à Emmanuel Macron, "Dany le Rouge" est filmé en ce printemps 2017 par Romain Goupil, lui aussi ancien de mai devenu farouche va-t-en-guerre pro-Bush au début du siècle. Ils sillonnent la France, Cohn-Bendit filmé par Goupil, lui-même filmé par un caméraman. Le but: comprendre ce pays qui décline, se plaint, se délite. Le décalage est sidérant entre eux et les populations dont ils semblent tout ignorer mais dont ils tentent, pour éviter la honte, d'écouter les doléances et les espoirs. Dany est alors comme Martine: Dany parle aux musulmans, Dany et la transition écologique, Dany va sur le chantier... Dany pleure de joie lors de l'élection de Macron. Et c'est à ce moment-là précis que La Traversée nous force involontairement à nous demander: qu'est-ce qui a bien pu foirer pour qu'on en arrive à ça?