Cinéaste aujourd'hui oublié, John Brahm a signé, au long des années 40, diverses pépites. Après les excellents The Lodger et Hangover Square, Rimini Editions exhume aujou...

Cinéaste aujourd'hui oublié, John Brahm a signé, au long des années 40, diverses pépites. Après les excellents The Lodger et Hangover Square, Rimini Editions exhume aujourd'hui La Pièce maudite ( The Brasheer Doublon), film noir inspiré du roman La Grande Fenêtre de Raymond Chandler. George Montgomery y campe un Philip Marlowe (trop) nonchalant, lancé par une veuve richissime sur la piste d'une rarissime pièce de monnaie. Le début des ennuis pour le privé, aspiré dans un sac de noeuds, entre macchabées à répétition et femme fatale (Nancy Guild), pour un film respectant les règles du genre, voix off et atmosphères brumeuses comprises. Du Chandler vintage, moins opaque mais aussi moins abouti que l'insurpassable The Big Sleep de Howard Hawks.