"La musique italienne qui m'a marqué, c'est par le cinéma. Nino Rota, Leone... Mais il y a longtemps, j'étais un gros consommateur de comédies italiennes. Les films de Dino Risi, de Scola. La mus...

"La musique italienne qui m'a marqué, c'est par le cinéma. Nino Rota, Leone... Mais il y a longtemps, j'étais un gros consommateur de comédies italiennes. Les films de Dino Risi, de Scola. La musique était là un vrai genre en soi. De manière plus anecdotique, Celentano, etc.Jusqu'à la découverte récemment de l'outsider Ettore Grande que j'ai rencontré pour le numéro de La Gaule d'Antoine en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. C'est un musicien autodidacte, ancien pizzaiolo, qui a une relation très fusionnelle avec sa mère. Elle l'a convaincu, à l'approche de la cinquantaine, de lâcher la pizza pour laquelle il avait un certain don pour se consacrer à la vocation profonde qu'est la musique italienne. Il crée des chansons romantiques pour lesquelles il réalise des clips. Dans ceux-ci, il fait intervenir des actrices célèbres par extraits de films interposés. Il apparaît toujours comme l'amant qui souffre. Bon d'accord il ne marquera pas l'Histoire de la musique."