En cinq épisodes glaçants et sombres, répartis sur deux soirées, la série documentaire consacrée au meurtre du petit Grégory, retrouvé mort dans les eaux glacées de la Vologne un soir d'octobre 1984, fait le point sur l'a...

En cinq épisodes glaçants et sombres, répartis sur deux soirées, la série documentaire consacrée au meurtre du petit Grégory, retrouvé mort dans les eaux glacées de la Vologne un soir d'octobre 1984, fait le point sur l'affaire non élucidée la plus célèbre de France. La plus médiatisée aussi. Ce mystère obsède la France, ses dîners de famille, ses rédactions et ses JT depuis 35 ans. Depuis la disparition de Grégory Villemin, quatre ans, en passant par les premiers corbeaux, les rebondissements multiples et dramatiques de l'affaire jusqu'aux ultimes sursauts de ces dernières années, la série ne nous épargne rien: ni les reconstitutions fidèles, ni les photos et images d'archives parfois insoutenables, ni l'arbre généalogique gangrené de haine et de rancoeurs de la famille Villemin-Jacob, ni les turpitudes de l'instruction qui n'a cessé de patauger, se vautrer, se rétracter. Un document riche et complet, mais trop complaisant envers une mémoire collective qui s'est noyée dans le ressentiment, les projections et le voyeurisme.