Quel étrange jeu de poupées russes et de mises en abyme que ce passionnant livre-là, à l'exact mi-chemin entre le documentaire et le polar façon Larsson et sa trilogie posthume Millenium qui l'a rendu mythique bien au-delà de la Suède. L'auteur Jan Stocklassa, businessman ...

Quel étrange jeu de poupées russes et de mises en abyme que ce passionnant livre-là, à l'exact mi-chemin entre le documentaire et le polar façon Larsson et sa trilogie posthume Millenium qui l'a rendu mythique bien au-delà de la Suède. L'auteur Jan Stocklassa, businessman et ex-diplomate suédois, a en effet eu accès aux archives secrètes de Stieg Larsson, lorsque celui-ci, encore journaliste, a enquêté pendant plus de dix ans sur l'assassinat du premier ministre Olof Palme, en 1986. Un meurtre toujours irrésolu façon Tueurs du Brabant, rempli de mille fausses pistes mais sans aucune vérité judiciaire, et pour lequel Larsson avait sa théorie largement étayée et documentée: Palme a été l'objet d'un complot mêlant extrême-droite suédoise et services secrets sud-africains, alors en apartheid. Stocklassa reprend l'enquête là où Larsson l'avait arrêtée, et nous emporte alors, tel un nouveau Mikael Blomkvist, dans un récit réellement haletant, sordide et parfois spectaculaire, tel que... Stieg Larsson fut capable d'en écrire. Cette Folle enquête se lit d'ailleurs comme la genèse d'une oeuvre hantée par les mêmes thèmes, et d'un auteur d'une brûlante résonance, qui n'a eu de cesse de dénoncer les dangers de l'extrême-droite et de ses pousse-au-crime.