Le futur de la mobilité urbaine et autonome roulera-t-il avec des navettes partagées plutôt que des robots-taxis? Des projets de véhicules autonomes partagés comme Canoo, Optimus Ride et M...

Le futur de la mobilité urbaine et autonome roulera-t-il avec des navettes partagées plutôt que des robots-taxis? Des projets de véhicules autonomes partagés comme Canoo, Optimus Ride et May Mobility y croient dur comme fer aux USA. Leur emboitant le pas, General Motors présentait, le mois dernier, l'Origin, une navette sans volant qui serait le " commencement d'une ère post-automobile". Embarquant six passagers, l'engin urbain promet une économie annuelle de 4 500 euros sur la propriété d'une voiture. Le véhicule codéveloppé avec Honda et Cruise (la branche autonome de GM) se positionne en outre comme un concurrent de Lyft et Uber. Se transformant au besoin en camionnette de livraison autonome, l'Origin est prêt pour des essais routiers. Nulle info n'a toutefois filtré sur sa date de commercialisation et sa technique. Un signe préoccupant face à une industrie automobile qui abandonne progressivement le rêve du tout-autonome...