" On pourrait penser que ça ne me tracasse plus. Il y a longtemps que les Burns ont déménagé. Deux ans se sont écoulés. Mais je ne peux toujours pas m'étendre au soleil sur les rochers au bord de la carrière, ni tremper mes doigts de pied dans l'eau froide et limpide, ni entendre les autres filles chanter sans avoir conscience que Cassie n'est plus là. Alors je dirais bien quelque chose -mais ce n'est pas possible, voyez-vous. C'est comme si elle n'avait jamais existé."

de Claire Messud, éditions Folio, traduit de l'anglais (USA) par France Camus-Pinchon, 304 pages.