Le rendez-vous est fixé au Fuse. Cocasse. Le temple bruxellois de la techno pour évoquer la tribu fluo: comme un choc des générations... C'est donc là qu'on retrouve Mathieu Fonsny, 28 ans. Il travaille à mi-temps pour le compte du club bruxellois. Le reste de son agenda est consacré à l'organisation des fameuses soirées Forma.T. Lancées il y a un peu plus de 4 ans, depuis Liège, elles sont devenues rapidement incontournables, attirant notamment les fluokids à casquette....

Le rendez-vous est fixé au Fuse. Cocasse. Le temple bruxellois de la techno pour évoquer la tribu fluo: comme un choc des générations... C'est donc là qu'on retrouve Mathieu Fonsny, 28 ans. Il travaille à mi-temps pour le compte du club bruxellois. Le reste de son agenda est consacré à l'organisation des fameuses soirées Forma.T. Lancées il y a un peu plus de 4 ans, depuis Liège, elles sont devenues rapidement incontournables, attirant notamment les fluokids à casquette. Avec un collectif comme les Partyharders, elles ont ainsi su cristalliser à merveille le clubbing de l'époque: ouvert, hédoniste, décomplexé... "Pendant un an et demi, j'ai travaillé pour les Inrocks -mon stage de fin d'études en journalisme qui s'est prolongé... En rentrant à Liège, je trouvais qu'il manquait quelque chose. Je suis toujours beaucoup sorti. Mais j'avais l'impression que toutes les soirées commençaient à se ressembler. Surtout, personne ne se mélangeait: les techno restaient avec les techno, les hip hop avec les hip hop... Tout en respectant les "radicaux", on a voulu montrer qu'il était possible d'organiser des fêtes où l'on puisse brasser tout ça et rassembler les différentes tribus. Inviter à la fois Benga, Boys Noize ou Diplo. De fil en aiguille, cela a fédéré de plus en plus de monde." Mathieu et ses compères baptisent le concept Forma.T pour des soirées qui n'en ont paradoxalement pas. Et cela marche. "Les années 2000, c'est le grand shaker." En 2009, les gaillards frappent un grand coup. Pour leur soirée d'avril à la Grand Poste, ils arrivent à dégoter en invité surprise Xavier de Rosnay, moitié du duo français Justice, alors en pleine explosion. "C'est une question de réseau. On a eu la chance aussi de taper juste, en étant les premiers à inviter des gens encore peu connus: Switch, Rusko... " Aujourd'hui, Mathieu Fonsny croit sentir que "Forma.T n'est plus aussi "branché", ce qui n'est pas plus mal". A voir... Outre les soirées liégeoises, le collectif investit régulièrement le Fuse (la prochaine aura lieu le 27 août avec A-Trak, DJ notamment pour Kanye West), ainsi que le fameux Social Club à Paris toutes les 6 semaines. Cerise sur le gâteau: un label vient d'être lancé sur le Net. Première sortie prévue ce 15 août: celle de Kid Kaio, déjà repéré par Annie Mac, DJ influente de la BBC, et signé depuis sur Mad Decent, le label de Diplo. Forma.T, formidable... L.H.