Jusqu'au 4 août

C'est sans hésiter la parenthèse enchantée de cet été, celle qui nous fait ressentir le mieux la présence de l'absence. Sophie Whettnall propose une exposition poétique et immersive à la Centrale. Qu'il y soit question de banquise, de forêt et d'étoiles, la proposition tient sa promesse d'avoir le regard à la fois rafraîchi, végétalisé et médusé. On aime l'apparente simplicité du dispositif versus son impact puissant sur la rétine. Bien vu également, la Belge a convié Etel Adnan à la faveur d'une série de tableaux, dessins et gravures solaires et sensuels.

Où: À la Centrale for Contemporary Art, Bruxelles.

Infos: www.centrale.brussels