Il était une fois un auteur qui, depuis quelques années, ne peut se contenter de "faire de la BD". Depuis Portugal, son déjà énorme roman (autobio)graphique, en 2012, chaque album de Cyril Pedrosa ( lire aussi son portrait page 4) devient un événement et une oeuvre ambitieuse. On se demandait ainsi comment, en tant que dessinateur, il pourrait aller plus loin ou plus haut que Les équinoxes, son dernier et formidable récit graphique en date. La réponse est venue avec cet impressionnant âge d'or: soit 230 planches formant la moitié seulement (!) d'un récit à bien des points de vue extraordinaire, à la...