D'Anna Sommer, éditions Les Cahiers Dessinés, 104 pages.
...

D'Anna Sommer, éditions Les Cahiers Dessinés, 104 pages. 8 Anna Sommer est une auteure trop rare. Alors, quand paraît un nouvel album, c'est avec délectation que l'on plonge dans son univers doux-amer. Pour son premier format long, la Suissesse nous conte l'histoire d'Hélène, propriétaire d'un magasin de fringues qui découvre un soir un nouveau-né dans une de ses cabines d'essayage. Elle décide de le garder à la boutique et le cache en aménageant un couffin dans une caisse en carton. Aux clientes curieuses, inquiètes d'entendre un nourrisson, elle déclarera qu'il y a de nouveaux locataires dans la maison d'à côté. Elle rentre le soir chez elle, rejoindre son compagnon Antoine comme si de rien n'était. Celui-ci enseigne dans une université et entretient une relation avec Vicky, élève désinhibée et un peu perdue: elle et son amie Wanda se prostituent pour ajouter du bling-bling à leur quotidien. Anna Sommer va nous secouer tout ça pour nous offrir une fable gentiment cruelle. Toujours aussi grinçante, elle n'a pas abandonné les sujets qui lui sont chers: le couple, le féminisme, la sensualité. Le long format n'édulcore absolument pas l'acidité du récit qui caractérise son oeuvre. Artiste complète (elle fait de la gravure, du collage et confectionne des poupées de chiffon), elle a choisi ici la simplicité du trait à l'encre et un découpage sans case, son autre marque de fabrique. C.B.