Six ans après Bar des rails, le long métrage de ses débuts, Cédric Kahn adapte Alberto Moravia dans L...

Six ans après Bar des rails, le long métrage de ses débuts, Cédric Kahn adapte Alberto Moravia dans L'Ennui. Un prof de philo blasé (Charles Berling) y fait la connaissance d'une jeune fille ayant un rapport décomplexé à la chair (Sophie Guillemin), début d'une relation passionnée qui va bientôt virer à l'obsession destructrice, sous le regard las de son ancienne compagne (Arielle Dombasle). Soit le récit d'une addiction, au sexe celle-ci, pour un film au parfum de désenchantement, prix Louis Delluc.