La journée de la femme ne pouvait mieux commencer qu'avec cette annonce, venue de Hollywood, d'un triomphe féminin au palmarès des Oscars. L'admirable The Hurt Locker ( Démineurs en vf) a raflé la mise avec 6 récompenses dont 3 essentielles: meilleur film, meilleure réalisatrice et meilleur scénario original. Une belle razzia pour Kathryn Bigelow, le tout au nez et à la barbe d'un certain James Cameron, ex-mari de la cinéaste et dont le spectaculaire Avatar n'est reparti qu'avec des prix techniques. " S'il existe une résistance (à Hollywood) au fait que des femmes réalisent des films, j'ai choisi de les ignorer, déclara un jour Bigelow, et ce pour 2 raisons: je ne peux changer de sexe, et je refuse d'arrêter de faire des films." Une motivation des plus carrément basiques, pour une artiste qui n'a jam...