Des festivals de cinéma fantastique et de science-fiction, la planète en compte de nombreux. Mais celui de Bruxelles reste assurément un des plus importants, des plus renommés et des plus populaires avec sa bonne cinquantaine de milliers de spectateurs annuels. Bien installé dans son antre à Bozar, le BIFFF inaugure une troisième salle et propose plus de 150 films pour une édition 2018 (la 36e) d'ores et ...

Des festivals de cinéma fantastique et de science-fiction, la planète en compte de nombreux. Mais celui de Bruxelles reste assurément un des plus importants, des plus renommés et des plus populaires avec sa bonne cinquantaine de milliers de spectateurs annuels. Bien installé dans son antre à Bozar, le BIFFF inaugure une troisième salle et propose plus de 150 films pour une édition 2018 (la 36e) d'ores et déjà marquée par la présence du tout fraîchement -et quadruplement- oscarisé Guillermo del Toro! Lequel donnera une master class évidemment sold out avant même le début du festival. On peut toujours s'inscrire sur la liste d'attente, au cas où certains heureux possesseurs de billets connaîtraient un sort comparable aux centaines de personnages et figurants appelés à décéder prématurément sur les écrans du BIFFF... Plusieurs victimes tomberont dès l'ouverture, confiée aux bons soins de Pascal Laugier et de son secouant Ghostland, slasher au féminin pluriel où l'on reconnaît la griffe du réalisateur de Martyrs. Julia Ducournau ( Grave) et Lloyd Kaufman ( The Toxic Avenger) seront du jury appelé à décerner les Corbeaux récompensant les meilleurs d'une sélection assez logiquement dominée par les productions d'Extrême-Orient. Les films coréens devront, une fois de plus, être surveillés de très près tout au long d'une programmation qui s'achèvera sur le mode de la comédie noire avec un Gringo réunissant Joel Edgerton et Charlize Theron. Et la fête? Il y en aura bien évidemment plusieurs, dont l'imputrescible Bal des Vampires à Bozar, le 7 avril, et le ZomBIFFF Day, une semaine exactement plus tard au Parc Royal tout proche, avec entre autres un concert, un flashmob, des jeux olympiques pour zombies et un match de football entre journalistes et morts-vivants... Comme toujours au BIFFF, le spectacle ne sera pas que sur l'écran mais aussi dans les salles, et au-delà!