Gigantesque et coiffée d'un étonnant col de chemise, la PlayStation 5 a un design qui ne fait pas l'unanimité. Sony a toutefois bluffé le petit monde du jeu vidéo en plaquant 40 000 micro-symboles PlayStation sur l'arrière...

Gigantesque et coiffée d'un étonnant col de chemise, la PlayStation 5 a un design qui ne fait pas l'unanimité. Sony a toutefois bluffé le petit monde du jeu vidéo en plaquant 40 000 micro-symboles PlayStation sur l'arrière de sa manette DualSense. Récemment dévoilé par The Verge, le making of de cette opération laisse pantois. Ses ronds, croix, carrés et triangles -les logos iconiques des boutons PlayStation depuis un quart de siècle- de 0,03 millimètres de largeur s'y superposent sur deux niveaux, dans un joyeux chaos. L' Easter egg quasi invisible à l'oeil nu célèbre en tout cas parfaitement l'innovation d'une manette DualSense dont les gâchettes offrent une résistance variable inédite pour bander un arc ou accélérer dans un jeu de course. Cet art de l'infiniment petit n'est pas une première dans le monde de la tech. Le chip art ou chip graffiti sévit ainsi depuis les années 80 sur des cartes mères et processeurs. Visible uniquement avec un microscope, des messages comme " Cet espace est à louer" ou des dessins complexes s'y dévoilent. À découvrir d'urgence via #chipgraffiti sur Instagram.