On avait évoqué en ces colonnes, d'une manière pas spécialement flatteuse d'ailleurs, la dernière exposition des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. Par-delà les oeuvres marquantes, on regrettait la froideur générale du propos et aussi l'indifférence t...

On avait évoqué en ces colonnes, d'une manière pas spécialement flatteuse d'ailleurs, la dernière exposition des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique. Par-delà les oeuvres marquantes, on regrettait la froideur générale du propos et aussi l'indifférence témoignée vis-à-vis d'un visiteur livré cavalièrement à lui-même. La bonne nouvelle, c'est que tout n'est pas perdu. Le catalogue qui vient d'être publié permet d'éteindre les frustrations nées de la découverte sur place. Même si elle n'est pas à 100% identique au parcours originel, la publication s'arrête sur un nombre considérable de chefs-d'oeuvre composant le trésor de guerre d'un potentiel "musée d'art moderne et contemporain" qui végète dans les réserves des MRBAB. Au total, une centaine d'oeuvres et quelque 150 reproductions emmènent à travers les détours esthétiques fondateurs du patrimoine visuel actuel. Chaque grand nom -Calder, Michaux, Dix, Matisse...- est contextualisé au regard de l'oeuvre présentée. On aime la pertinence des textes, en particulier les éclairages complémentaires qui font le point sur des thématiques telles que l'art sur papier ou l'art vidéo. Bref, un outil précieux dont on ne peut s'empêcher de déplorer qu'il n'ait pas nourri un opportun "guide du visiteur".