Édouard Baer est de toutes les aventures radiophoniques. Après les matinales sur Nova et les nocturnes sur France Inter, le comédien et réalisateur se lance dans le podcast. Avec son style bien à lui, celui de l'autofiction masquée, sous le titre des A...

Édouard Baer est de toutes les aventures radiophoniques. Après les matinales sur Nova et les nocturnes sur France Inter, le comédien et réalisateur se lance dans le podcast. Avec son style bien à lui, celui de l'autofiction masquée, sous le titre des Aventures rocambolesques d'Édouard Baer et Jack Souvant. Une première "enquête" en six épisodes d'une quarantaine de minutes (quatre sont disponibles au moment d'écrire ces lignes) est lancée depuis fin mars sur France Inter et envoie Baer sur les traces de Benoît Poelvoorde qui aurait tout plaqué pour filer au Sénégal. Accompagné du producteur Jack Souvant, l'acteur illuminé joue les aventuriers promenant son micro dans les rues de Dakar. Cela démarre par une immersion sonore un peu foutraque que notre guide, avec son air de faux candide éclairé, recadre par des rencontres qui sont censées l'aider à remonter la piste du Belge en crise existentielle. Ne soyons pas dupes: déambulation aux accents absurdes, la série colle aux questionnements fatalistes et rigolards. "Je ne sais pas si Poelvoorde existe vraiment. J'ai des doutes sur tout. Ma propre existence est tout aussi incertaine", se pose le bourlingueur-poète qui poursuivra l'aventure avec un prochain "reportage" au Québec.