"Cooler Returns"

Tu fais une fixette sur les années 90. Tu regardes toujours MTV en cachette et tu n'as jamais jeté tes posters de Pavement? Tu as aussi gardé tes t-shirts troués de Sebadoh et t'as encore les clips de Weezer sur VHS? Ne désespère pas. Kiwi Jr. est fait pour toi. Kiwi Jr. est canadien mais ne ment pas pour autant sur la marchandise. R...

Tu fais une fixette sur les années 90. Tu regardes toujours MTV en cachette et tu n'as jamais jeté tes posters de Pavement? Tu as aussi gardé tes t-shirts troués de Sebadoh et t'as encore les clips de Weezer sur VHS? Ne désespère pas. Kiwi Jr. est fait pour toi. Kiwi Jr. est canadien mais ne ment pas pour autant sur la marchandise. Référence au label néo-zélandais The Flying Nun de The Chills et The Clean pour le Kiwi et au Dinosaur de ce bon vieux Jay Mascis pour le Junior... Portés par le succès de Football Money, leur premier album, les quatre mecs de Toronto (vous y reconnaîtrez peut-être le bassiste Brian Murphy des dispensables Alvvays) ont signé sur le toujours prestigieux label Sub Pop. La pop ici est gentiment bancale et dégingandée. Guitares indés et chansons enjouées. Piano aussi à l'occasion. Ça sifflote et ça ressemble aux Strokes ( Tyler). ça sonne lumineux comme la jangle pop américaine underground dont on vous vantait les mérites dans ces mêmes colonnes (la compilation Strum & Thrum chez Captured Tracks). Et ça vous rappellera un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Cooler Returns? Mixé par Graham Walsh (Metz, Preoccupations), Kiwi Jr. se la joue tranquille. Quelque part entre Lou Reed et Stephen Malkmus pour la nonchalance dans la voix de Jeremy Gaudet. On peut aussi parler de REM et de Jonathan Richman. Du Spinto Band et de Born Ruffians. Conspirationniste, Kiwi Jr. se demande si Woodstock s'est vraiment passé ( Omaha) et est nostalgique du dernier Superbowl. C'est fun. C'est frais. Ça ne mange pas de pain. Idéal pour se lever de bon pied le matin. Pas trop tôt quand même...