À peu de frais, voir gratuitement, l'émulation logicielle et hardware (FPGA) permet de rejouer à 60 ans de jeux vidéo entre arcade, console de salon et micro-informatique. L'ergonomie des contrôleurs propres à certai...

À peu de frais, voir gratuitement, l'émulation logicielle et hardware (FPGA) permet de rejouer à 60 ans de jeux vidéo entre arcade, console de salon et micro-informatique. L'ergonomie des contrôleurs propres à certains titres efface toutefois les sensations d'origine. Atari l'a bien compris et capitalise ainsi sur les molettes déplaçant les raquettes de son séminal Pong avec sa Mini Pong Jr. Arcade. Cocréée par UNIS Technology, une société chinoise spécialisée en jeux forains, cette borne au format table cocktail se dote d'un écran de 20 cm de diagonale et tourne avec des piles AAA ou via USB. Sa version remasterisée de Pong offrira des parties en versus ou en solo, hélas sans jeu supplémentaire. Ce genre d'initiative centrée sur l'ergonomie n'est pas un cas isolé dans le monde du business rétro. Du trackball de Missile Command ou de Centipede au double stick de tir de Star Wars, Arcade 1Up (qui distribuera par ailleurs la Mini Pong Jr. Arcade aux US) avait ainsi adopté cette stratégie sur ses reproductions de bornes d'arcade l'an dernier.