"Inner Song"

Pour son second album, trois ans après le succès de son premier essai éponyme, la Galloise Kelly Lee Owens a décidé de ne pas choisir. Pas question en effet...

Pour son second album, trois ans après le succès de son premier essai éponyme, la Galloise Kelly Lee Owens a décidé de ne pas choisir. Pas question en effet de trancher entre ses envies techno et ses échappées dream pop. La productrice électronique assume et alterne les deux humeurs de manière quasi égale. Inner Song démarre ainsi avec une reprise minimale du Arpeggi de Radiohead avant d'enchaîner avec On, mélodie brumeuse et sentimentale qui vire sur la piste de danse à mi-parcours. Dans tous les cas, Kelly Lee Owens donne l'impression de vouloir rester au plus près de ses émotions, les machines directement branchées sur ses tourments -y compris quand elle invite John Cale à investir ses méditations synthétiques ( Corner of My Sky).