"Consummation"

L'histoire raconte que c'est en entendant ses premières maquettes que le patron du label new-yorkais Ba Da Bing mit au défi celle qui était alors stagiaire de l...

L'histoire raconte que c'est en entendant ses premières maquettes que le patron du label new-yorkais Ba Da Bing mit au défi celle qui était alors stagiaire de lui fournir un album. Cela donnera Bleakspoitation en 2016, suivi un an plus tard de Shitty Hits, tous les deux enregistrés à la maison. Avec son nouveau Consummation, Katie Von Schleicher donne une nouvelle ampleur à son songwriting rock noueux. Rappelant parfois Kate Bush, elle s'est notamment inspirée de Vertigo, ou plutôt d'une analyse du film d'Hitchcock vu sous l'angle de la femme harcelée (plutôt qu'à travers l'obsession d'un homme). En se penchant sur tout ce que l'amour peut avoir de tortueux, Katie Von Schleicher réussit ainsi à enchaîner une douzaine de morceaux courts et extrêmement denses.