"L'Appel de la forêt"

Dans le catalogue du label parisien Born Bad et la nouvelle scène plus ou moins psychédélique française, Julien Gasc ne nous a jamais vra...

Dans le catalogue du label parisien Born Bad et la nouvelle scène plus ou moins psychédélique française, Julien Gasc ne nous a jamais vraiment conquis. La faute sans doute à des textes qui laissent parfois sur le carreau et une certaine manière de poser les mots. Après une espèce de journal intime ( Cerf, biche et faon) et un recueil de fictions ( Kiss Me, You Fool!), le troisième album du Toulousain s'annonce comme un dialogue tendre et spontané sur un présent incompréhensible et une période qui s'assombrit. Un disque érudit, certes, riche et musicalement plaisant mais aussi par moments passablement irritant.