Diffusé à l'arrière scène sur une toile géante, un "FUCK YOU" gigantesque fait de briques pixélisées défile sur le paysage d'une version sérieusement hackée du premier Mario sur NES. Au pied de l'estrade, des duos de gamers échappés de la foule se succèdent pour tenter de vaincre Tough Coded. Derrière cette performance pas banale: Little Nando, artiste argentin de 35 ans qui fait bouger la salle à coup de salves électro. Multitâche, il prend aussi possession des décors de son jeu en live pour énerver le public qui le défie...La nouvelle forme de gaming bâtard, entre DJing et VJing interactif, secouait la première édition du Screenshake d'Anvers.
...