Créée par le sénateur démocrate du Wisconsin Gaylord Nelson, qui encouragea à l'époque les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs commun...

Créée par le sénateur démocrate du Wisconsin Gaylord Nelson, qui encouragea à l'époque les étudiants à mettre sur pied des projets de sensibilisation à l'environnement dans leurs communautés, la Journée internationale de la Terre est devenue l'événement participatif écologiste le plus important au monde. Si sa cinquantième édition sera perturbée par le coronavirus et le confinement, Arte n'en consacre pas moins une programmation spéciale à la planète. Toujours prête à dégainer une sélection thématique, la chaîne franco-allemande propose une dizaine de documentaires qui parleront de déferlement des éléments, de grandes menaces et de bonnes nouvelles. Ouessant, au souffle du vent (13h20), La Mémoire de la planète (11h50), Le Feu et la Glace (15h40), Mémoire de volcans (20h50), Tsunamis, une menace planétaire (22h15) ou encore L'Eau dans tous ses états (14h10)... Vous avez l'embarras du choix.