"After the Curtains Close"

Jadis moitié des Brunettes auxquels il consacra tout de même dix ans de sa vie et quatre albums, Jonathan Bree avance désormais masqué. Planqué...

Jadis moitié des Brunettes auxquels il consacra tout de même dix ans de sa vie et quatre albums, Jonathan Bree avance désormais masqué. Planqué sous une cagoule blanche, l'extraterrestre néo-zélandais qui n'a pas attendu la pandémie pour se couvrir le visage déballe avec After the Curtains Close son quatrième album solo. Quelque part entre Ariel Pink et John Maus, il y raconte une année de solitude après une rupture douloureuse. Bree invite Chelsea Nikkel (Princess Chelsea) et Britta Phillips (Luna) à venir pousser la chansonnette, rend hommage à quelques-uns de ses héros français et cultive l'art du double sens. Un disque de crooner pop parfois franchement kitsch.