"Giant Steps/ The Stereo & Mono Versions"

Fleuron parmi les fleurons réédités en vinyle (180 grammes et parfaitement silencieux) par Green Corner, label dédié aux grands classiques du jazz moderne, le Giant Steps de Coltrane se voit proposé ici dans ses deux versions: stéréo (la plus courante, auj...

Fleuron parmi les fleurons réédités en vinyle (180 grammes et parfaitement silencieux) par Green Corner, label dédié aux grands classiques du jazz moderne, le Giant Steps de Coltrane se voit proposé ici dans ses deux versions: stéréo (la plus courante, aujourd'hui) et mono. Ce disque amorçait de brillante façon le nouvel élan que la carrière de Trane, alors âgé de 32 ans, était en train de prendre. Ce pas de géant vers plus d'audace et de liberté auxquelles il aspirait tant et que le combo de Miles Davis, dont il était le soliste vedette, ne lui apportait qu'imparfaitement alors, c'est ici, sur le label Atlantique (où débutait au même moment Ornette free jazz Coleman) qu'il va le franchir en empruntant les chemins les plus ardus. L'album débute symboliquement par une sorte d'adieu au hard bop avec Giants Steps (le titre), où il s'attaque à une montagne harmonique à la façon d'un sportif, ce qu'il renouvellera avec les solos de Spiral, de Syeeda's Song Flute et de Mr. P.C., hommage rendu à son bassiste, Paul Chambers. Reste à choisir entre mono et stéréo pour écouter la meilleure version de ces sublimes perles. Si la mono et l'uppercut qu'elle nous assène surprennent, la stéréo, génialement aérée, finit par l'emporter -mais d'un fifrelin.