Succédant à Both Directions at Once et sa session d'enregistrements inédite comprenant, entre autres merveilles, les versions studio d' Impressions et de One Up, One Down, New Directions regroupe, pour sa part et sur trois CD, la totalité abondamment publiée des titres que le quartette de Coltrane a enregistrés pendant l'année 1963, en studio comme sur scène -dont le contenu de l'album précité. Les amateurs de jazz qui possèdent les albums originaux se demanderont sans doute où se situe l'intérêt de proposer un plat aussi souvent réchauffé. Et pourtant, quel vertige devant le flot permanent d'invention et de beauté absolue qui traversent les 30 plages de ces trois disques dont un comprend quelques-unes des plus belles compositions de Trane ( Impressions, After the Rain, le déchirant Alabama). Mais pas seulement. Écouter ce sommet musical dans sa chronologie rend un peu plus éclatant encore le fil qui relie ces titres les uns aux autres dans une geste modale faite de mélodies prenantes, de performances instrumentales novatrices et d'audaces formelles. Au sommet de cette nouvelle modernité, Trane rejoint Ornette Coleman et Cecil Taylor, ses deux alter ego mais aussi ses prédécesseurs en la matière.

Verve/ UMG 7020186 (Universal).

10