"MixMonk"

Magnifique association que ce trio qui réunit l'un des meilleurs saxophonistes européens en activité et, sans doute, le pianiste le plus doué de sa génération, toutes nationalités confondues. Ce qu'il y a de particulièrement réjouissant dans ce c...

Magnifique association que ce trio qui réunit l'un des meilleurs saxophonistes européens en activité et, sans doute, le pianiste le plus doué de sa génération, toutes nationalités confondues. Ce qu'il y a de particulièrement réjouissant dans ce constat, c'est qu'ils sont tous les deux belges. Robin Verheyen (35 ans) fait carrière des deux côtés de l'Atlantique depuis plus de dix ans alors que Bram De Looze (28 ans), grâce à ses formidables albums en solo où il improvise au piano e forte, bénéficie désormais de toute l'attention de la critique européenne. Complété par Joey Baron, le batteur préféré de John Zorn, le trio nous offre, avec ce bel album, cinq morceaux signés par le saxophoniste (pour l'essentiel) et le pianiste qu'ils confrontent à un nombre égal de titres (dont, notamment, Monk's Mood ou Ugly Beauty) empruntés au génial Thelonious Monk. Leur mélange aléatoire (puisque mix il y a) met intelligemment en valeur la qualité d'écriture de nos compatriotes avec des compositions qui, à l'image de MixMonk et, surtout, Mind Mirror, tiennent remarquablement le coup face aux grandioses architectures monkiennes -dont ils nous offrent, par ailleurs, de belles et très personnelles versions.