"Have One On Me"

2010, 2H04MIN

Pris séparément, le folk friable de Baby Birch ou le quasi-funky Good Intentions Paving Company, donnent du jus spatial à la Kate Bush new wave. Mais deux heures de susurrements et de harpe -plus une vingtaine d'autres instrumentistes et vocalistes- peuvent éprouver les nerfs soumis à l'assaut d'une telle broderie minaudée. Cela n'empêche pas la performance commerciale de l'objet ni les rations de superlatifs, dont celle du Washington Post comparant l'affaire à une version free-folk de Sandinista! et à la transposition sonore d'Ulysse, l'indigeste roman de Joyce. C'est dire.