"Majakka"

Le titre de l'album signifie "phare" en finnois. Est-ce à dire que Majakka éclairerait, plus que les autres, la trajectoire d'un pianiste qui consi...

Le titre de l'album signifie "phare" en finnois. Est-ce à dire que Majakka éclairerait, plus que les autres, la trajectoire d'un pianiste qui considère que la mélodie est le centre même de son travail de musicien? Entouré du saxophoniste et flûtiste Jean-Charles Richard, du violoncelliste Vincent Segal (dont on regrette qu'il ne soit pas plus sollicité en tant que soliste) ainsi que du percussionniste iranien Keyvan Chemirani (qui joue, notamment, du zarb), Majakka génère quelques belles ambiances instrumentales, même si tout n'est pas d'une égale qualité -notamment dans le rythme des titres qui, à deux ou trois exceptions près, sont tous construits sur un tempo à la lenteur trop prévisible.