"Nowaten"

Né d'un souffle précédé par un long silence, le son très pur d'une clarinette apparaît, celle de Jean-Marc Foltz, que rejoint ensuite la guitare de Phi...

Né d'un souffle précédé par un long silence, le son très pur d'une clarinette apparaît, celle de Jean-Marc Foltz, que rejoint ensuite la guitare de Philippe Mouratoglou pour un prologue d'une durée de 80 secondes. Intriguant, Premier souffle ne reflète pourtant en rien ce qui va suivre. Et c'est très bien ainsi tant la musique n'a de cesse d'affirmer ensuite, à travers la batterie de Ramon Lopez et les percussions d'Henry-Charles Caget, son ancrage tonal et mélodique qui, au contraire de ce qu'écrit le clarinettiste, ne pousse guère à la " méditation" ou au " voyage immobile". Bref, Nowaten est un bel album dont les dogmatiques notes de pochette façon mode d'emploi, signées par Foltz, gâchent un peu l'écoute.