"Redemption"

L'heure de Jay Rock a-t-elle sonné? Jusqu'ici, le rappeur californien, originaire de l'un des projects les plus craignos de Watts, Los Angeles, avait eu beau faire pr...

L'heure de Jay Rock a-t-elle sonné? Jusqu'ici, le rappeur californien, originaire de l'un des projects les plus craignos de Watts, Los Angeles, avait eu beau faire preuve d'un certain charisme, il restait coincé dans l'ombre de ses camarades du label TDE -Ab-Soul, Schoolboy Q et, surtout, Kendrick Lamar, pour ne pas les nommer. Récemment, il prestait encore sur le fameux King's Dead, avec Lamar et Future, sur la BO de Black Panther. Le titre en question est repris ici, morceau de bravoure d'un album qui n'en manque pas, entre la mélancolie ghetto de Broke +-, la vibe old school de Redemption (avec SZA) ou l'allusion trap de Rotation 112th. Tout en évitant la surenchère, Jay Rock réussit un disque solide, dont le plus grand mérite est de lui ressembler, à la fois abrasif et élégant.