"The Horses and The Hounds"

Fils de l'écrivain à succès Larry McMurtry (1936-2021), James en a de toute évidence hérité des capacités littéraires. À commencer par ce puissant texte d'ouvert...

Fils de l'écrivain à succès Larry McMurtry (1936-2021), James en a de toute évidence hérité des capacités littéraires. À commencer par ce puissant texte d'ouverture, Canola Fields, traitant de la désillusion réaliste des rapports amoureux à l'approche de la soixantaine. McMurtry voyage dans l'Amérique comme si elle n'était peuplée que d'âmes flottantes, à l'incertain destin. Les chansons, particulièrement cinématographiques, affichent la mélancolie des mots et la force des rêveurs incurables. D'une belle voix rugueuse, le narrateur a aussi le sens magnifié de la compo, rapide ( Operation Never Mind) ou pas ( Jackie). Boosté ici par un autre talent, celui du guitariste David Grissom -aux riffs keithrichardsiens- qui électrifie formidablement bien l'album.