Il y a tant d'amour dans ce film où Agnès Varda rend le plus bel hommage qui soit à l'homme de sa vie! Le Jacquot du titre, c'est bien sûr Jacques Demy, le réalisateur des Parapluies de Cherbourg et des Demoiselles de Rochefort, qui partagea l'existence de Varda de la fin des années 50 jusqu'à sa mort précoce, à 59 ans, le 27 octobre 1990. Elle-même cinéaste ( Cléo de 5 à 7, Les Glaneurs et la Glaneuse, Visages, villages), la native d'Ixelles s'inspire des souvenirs de son défunt mari pour évoquer son enfance nantaise, puis son adolescence et son départ vers Paris pour y étudier le cinéma. Demy est incarné successivement par trois interprètes d'âges différents. Mais il apparaît aussi lui-même, dans de bouleversantes images filmées par Varda durant les derniers mois de sa vie, quand la maladie le rongeait inexorablement. Ces plans intimes sont eux aussi pleins d'un amour fervent, auquel s'ajoute l'admiration qu'éprouve Agnès pour l'oeuvre enchantée de son Jacques.

Film biographique d'Agnès Varda. Avec Philippe Maron, Édouard Joubeaud, Laurent Mounier. 1991.

8