"JOSÉ"

Depuis la sortie de l'emblématique Energía en 2016, le Colombien José Balvin est devenu une superstar planétaire, contribuant à installer le reggaeton comme l'un...

Depuis la sortie de l'emblématique Energía en 2016, le Colombien José Balvin est devenu une superstar planétaire, contribuant à installer le reggaeton comme l'un des genres les plus influents sur le langage pop du moment. Après le triomphe d' OASIS (avec Bad Bunny), puis le vague concept synesthésique de Colores (et sa pochette signée par l'artiste japonais Takashi Murakami), Balvin revient avec JOSÉ, album gargantuesque de 24 titres. Souvent irrésistible ( La Venganza), continuant même ici et là à bouger un peu les lignes habituelles ( F40), il n'a aucun mal à tenir son statut de blockbuster. Certes, J Balvin aurait certainement gagné à resserrer son propos, mais il débite sa latin pop avec une telle facilité que les longueurs ne sonnent jamais comme des remplissages.