Hector aime Jérémie. Tous deux adorent leur copine Anna, qui aime les filles et soigne une rupture en caressant le projet d'avoir un enfant. Ils se mettent en tête de fonder une famille et foncent en Belgique dans une clinique d'insémin...

Hector aime Jérémie. Tous deux adorent leur copine Anna, qui aime les filles et soigne une rupture en caressant le projet d'avoir un enfant. Ils se mettent en tête de fonder une famille et foncent en Belgique dans une clinique d'insémination artificielle. Coquin de sort, Hector y retombe sur son amour d'adolescence, Louise, et s'éprend d'elle à nouveau. Deux hommes, deux femmes, sans compter les enfants, combien de possibilités, déjà? J'ai 2 amours raconte avec tendresse et un brin de frivolité l'obsolescence programmée du couple et d'une sexualité normée, tels que nous ne les avons que trop longtemps connus. Portant fièrement son langage SMS, son parler cru et ses sentiments sans tabou en bannière, la minisérie écrite par Olivier Joyard se regarde comme on laisse fondre un bonbon. Sans trop de mièvrerie, le triangle formé par François Vincentelli, Julia Faure et Olivier Barthélémy laisse apparaître, dans leur besoin absolu d'enfant, tous les espoirs et les contradictions posés par les nouvelles formes de parentalité.