L'utopie? Un sujet qui a fait rêver mais aussi cauchemarder plus d'un littérateur -on pense au Nous autres de Zamiatine ou à Karel Capek et sa fameuse Guerre des salaman...

L'utopie? Un sujet qui a fait rêver mais aussi cauchemarder plus d'un littérateur -on pense au Nous autres de Zamiatine ou à Karel Capek et sa fameuse Guerre des salamandres. Fort d'une expérience politique marquante, la plasticien chilien Ivan Navarro -qui réside à New York depuis plus de 20 ans- investit la galerie Daniel Templon le temps d'une exposition s'attelant à déconstruire cette notion ambiguë. À coups de sculptures électriques et d'objets détournés -échelles, barrières, miroirs et puits-, l'intéressé montre comment l'utopie est aujourd'hui mise en scène, bradée. Au centre de l'événement, on note un percutant totem lumineux dont on ne sait pas exactement s'il augure un espace préservé ou s'il est cet angoissant point de vue panoptique sur le monde que s'est employé à décrire Michel Foucault.