C'est beau une triennale qui voit le jour. C'est encore plus beau si elle reste programmée trois ans plus tard, quelles que soient les couleurs des législatures et des gesticulations politiques. Une seule recette pour cela: une programmation en béton et du fond... on n'a jusqu'ici rien trouvé de mieux pour faire venir le public. Bonne nouvelle, Intersections #1, manifestati...